ATR ouvre un centre d’entraînement à Miami [en]

Interview de Jurgen Lebacs, Directeur Général et Président d’ATR Americas à l’occasion de l’ouverture d’un nouveau centre d’entraînement de pilotage à Miami.

e-Toile : M. Lebacs bonjour et merci d’avoir bien voulu répondre à nos questions, pouvez-vous tout d’abord nous présenter l’entreprise ATR ?

JPEGJurgen Lebacs, Directeur Général et Président d’ATR Americas : ATR est le premier constructeur mondial sur le marché des avions régionaux de moins de 90 places. Depuis sa création, ATR a vendu plus de 1 500 avions. Les avions turbopropulseurs d’ATR équipent une flotte de plus de 200 compagnies aériennes dans près d’une centaine de pays. ATR est le fruit d’un partenariat égal avec deux grands acteurs aéronautiques européens, Airbus et Leonardo. Basée à Toulouse, en France, ATR est une entreprise solidement établie à l’international disposant d’une large clientèle et d’un important réseau commercial. Celui-ci inclut un service vente et après-vente, un centre de formation, ainsi qu’un entrepôt de pièces détachées, à Miami, en Floride.

e-Toile : ATR qui est basée à Toulouse en France s’est établie à Miami il y a près de trois ans. Pourquoi la compagnie a-t-elle décidé de relocaliser sa filiale américaine dans le sud de la Floride ?

- Jurgen Lebacs : Miami est un lieu optimal pour gérer nos activités de service à la clientèle pour toute la zone Amérique. Il est à noter que notre présence en Amérique Latine et dans les Caraïbes a doublé en dix ans, passant de 80 à 160 avions ATR en circulation pendant cette période et que plus d’une trentaine sont à venir. Notre but est de nous rapprocher le plus possible de nos clients. Miami s’avère donc l’endroit parfait, raison pour laquelle nous avons décidé de déplacer notre filière américaine (ATR North America) de Washington au sud de la Floride et de la renommer pour ATR Americas.

e-Toile : Quels sont les atouts majeurs d’un avion ATR et qu’est-ce-qui rend le produit soit si bien adapté au marché américain ?

- Jurgen Lebacs : L’avion ATR est le plus économe en carburant sur le marché. Les avions ATR 42 de 50 places et les ATR 72 de 70 places consomme jusqu’à 40% de carburant de moins par rapport à un jet régional de taille équivalente. Leurs dernières versions, les ATR 42-600 et ATR 72-600 sont équipées des technologies les plus modernes en matière d’aide à la navigation et leur confort offre aux passagers une image très éloignée de celle « démodée » qu’ils peuvent parfois avoir des avions turbopropulseurs.

En outre, les avions ATR sont remarquablement polyvalents car ils peuvent opérer sur de petits aéroports et décoller de très courtes pistes.
Aux Etats-Unis, environ 400 routes régionales ont été supprimées ces dix dernières années, représentant une diminution substantielle de la connectivité aérienne pour des villes de taille modeste. Il est également à noter qu’aux Etats-Unis, un tiers des routes exploitables par des jets régionaux ne dépassent pas 300 miles, une distance où les avantages opérationnels et économiques des ATR sont sans égal. De plus, les Etats-Unis ont une large flotte, soit 300 avions turbopropulseurs dont la moyenne d’âge est de plus de 20 ans. Ces éléments nous permettent de penser que la nouvelle série d’avions ATR-600 a un potentiel exceptionnel pour offrir des connexions régionales abordables aux Etats-Unis.

e-Toile : Fin février 2017, ATR a ouvert un centre d’entrainement à Miami. Pouvez-vous décrire ce nouvel équipement et nous indiquer combien de pilotes vont y être formés chaque année ?

- Jurgen Lebacs : Ce centre est équipé d’un nouveau simulateur de vol complet pour les avions des séries ATR-600 fourni par CAE.
Le centre d’entrainement est également équipé d’un tableau de bord d’entrainement ultramoderne, composé d’un simulateur de contrôle à écran tactile LCD très sophistiqué. Nous allons proposer les mêmes formations de pointe que celles dispensées à notre siège social à Toulouse y compris la navigation basée sur les performances (PBN, Performance-Based Navigation) pour les ATR -600. Le centre de formation de Miami a reçu les certifications Part 142 de l’EASA et de la FAA et sommes prêts à démarrer.

Le nouveau centre d’entrainement ATR qui est au sein des locaux de formation d’Airbus, s’adresse tout particulièrement aux actuels et futurs opérateurs d’ATR du continent américain. Nous allons former près de 500 pilotes par an, proposant ainsi près de 7 000 heures d’entrainement.

L’ouverture de ce nouveau centre d’entrainement au carrefour des Amériques fait écho à notre stratégie de soutien commercial en offrant des formations de pilotage au plus près de nos clients.

Le nouveau complexe de Miami porte à cinq le nombre de centres de formation d’ATR, après Toulouse, Paris, Singapour et Johannesburg. Aujourd’hui, ATR dispense plus de 100 000 heures de formation et, avec Miami, nous formerons ainsi plus de 4 000 pilotes chaque année dans le cadre des différents programmes.

En raison de la croissance mondiale du transport aérien, les compagnies aériennes auront besoin de 600 000 nouveaux pilotes d’ici les 20 prochaines années. En tant que référent mondial sur le marché régional, nous devons fournir et anticiper les solutions pour les transporteurs régionaux. Le centre de formation de Miami est une étape évidente dans notre stratégie de proximité avec les opérateurs de la région, et une action tout aussi stratégique pour pénétrer le marché américain.

Pour en savoir plus sur l’entreprise ATR, cliquez ici.

Dernière modification : 15/03/2017

Haut de page